Equipe V
© Christian Chauvet - Nov 2017 - Les Anneaux, Quai des Antilles - Nantes

Chercheurs et Hospitalo-Universitaires

Chef d'équipe : JACOBI David
ATGER Florian

Etudiants en thèse

Notre projet de recherche

 
Plus de 50% des adultes dans les pays de l'Union Européenne (UE) sont en surpoids et donc à risque de développer des maladies métaboliques comme le diabète de type 2 ou les stéato-hépatites non alcooliques. Les caractéristiques du mode de vie moderne, comme la consommation excessive d'aliments et le comportement sédentaire, contribuent à cette situation. Mais nous assistons également à des changements dans les rythmes de prise alimentaire et les rythmes de veille/sommeil qui contribuent au poids excessif et aux complications métaboliques. Près de 20% de la population active dans les pays de l'UE travaille en horaires décalés (3,5 millions de travailleurs pour la France seule). Cependant, les mécanismes reliant les rythmes de vie irréguliers au surpoids et aux complications métaboliques sont mal compris.

Le rationnel de notre programme de recherche repose sur les observations suivantes :
 
1. Le foie joue un rôle central dans l'adaptation à l'alternance physiologique jeûne/état nourri.

2. Le métabolisme du foie est régulé par une horloge interne.

3. Le contrôle des mitochondries par l'horloge hépatique est essentiel au fonctionnement normal du foie (Jacobi et al., Cell Metabolism 2015).
 
Nous utilisons donc des approches in vitro et in vivo pour étudier le métabolisme hépatocytaire. Des approches génétiques, pharmacologiques et métaboliques sont utilisées pour délimiter les mécanismes moléculaires par lesquels la surnutrition et la perte de synchronie circadienne conduisent à des rythmes mitochondriaux nycthéméraux* perturbés. Ensuite, nous établissons comment ces altérations déclenchent des maladies métaboliques.
Nous profitons de l'environnement unique de l'institut du thorax et de son unité de recherche pour montrer la pertinence de nos résultats en population clinique de patients obèses.

L'équipe est soutenue par le programme ATIP-Avenir de l'Inserm et du CNRS et par la Région des Pays de la Loire.

* Alternance d'un jour et d'une nuit correspondant à un cycle biologique de 24 heures

Les publications récentes de l'équipe

 
Blanchard V, Ramin-Mangata S, Billon-Crossouard S, Aguesse A, Durand M, Chemello K, Nativel B, Flet L, Chétiveaux M, Jacobi D, Bard J-M, Ouguerram K, Lambert G, Krempf M, Croyal M.
Kinetics of plasma apolipoprotein E isoforms by LC-MS/MS: a pilot study.
J Lipid Res 2018;59:892–900.
 
Dai L, Bhargava P, Stanya KJ, Alexander RK, Liou YH, Jacobi D, Knudsen NH, Hyde A, Gangl MR, Liu S, Lee CH.
Macrophage alternative activation confers protection against lipotoxicity-induced cell death.
Mol Metab. 2017 6(10):1186-1197.

Jacobi D, Liu S, Burkewitz K, Kory N, Knudsen NH, Alexander RK, Unluturk U, Li X, Kong X, Hyde AL, Gangl MR, Mair WB, Lee CH. Hepatic Bmal1 Regulates Rhythmic Mitochondrial Dynamics and Promotes Metabolic Fitness.
Cell Metab. 2015 22(4):709-20.

Book chapter:
Jacobi D, Atger F, Lee CH.
Circadian control of mitochondrial dynamics and its implication in aging. In Healthy Ageing and Longevity: Circadian Rhythms and Their Impact on Ageing, Jazwinski SM
Ed., Springer. 2017.

Anciens étudiants de Master 2

2017

  • DIJOUX Éléonore : Biologie santé (Université de Nantes)
  • BUTTO Sara : Biologie santé (programme Erasmus Plus, Université de Udine, Italie)

2016

  • Manon CHIFFOLEAU : Biologie santé (Université de Nantes)
  • Manon DURAND : Sciences de l'aliment (ONIRIS Nantes)
  • Valentin BLANCHARD : Sciences de l'aliment (ONIRIS Nantes)