Notre laboratoire est spécialisé dans l’étude des mutations génétiques humaines affectant l’excitabilité cardiaque.
La caractérisation de ces mutations, appelée phénotypage, est indispensable pour la compréhension de l’impact fonctionnel de chaque mutation et permet de poser un diagnostic plus précis au patient. Ce phénotypage est aussi essentiel pour proposer de nouvelles solutions pharmacologiques innovantes et promouvoir la découverte de nouveaux médicaments par criblage moléculaire.

Dans un contexte où l'identification de variants génétiques s'est accéléré, nous avons choisi d'investir dans un équipement de pointe :  un système de patch clamp automatisé à haut débit.

Cet équipement va permettre au laboratoire d'automatiser l’analyse des mutations affectant l’excitabilité cardiaque. Nous développerons également un programme de criblage moléculaire afin de découvrir de nouvelles molécules bioactives issues du monde naturel et aux potentialités thérapeutiques cardiovasculaires.

Autour de cet équipement de pointe, une infrastructure d’équipements annexes a été acquise afin d'optimiser son utilisation à haut débit.

Patch Auto

Des Analyses à Haut Débit : Unique en France

Le patch clamp est une technique de pointe qui permet de mesurer les courants ioniques passant au travers de protéines membranaires des cellules cardiaques qui sous-tendent l’excitabilité cardiaque, mais n’avait jamais permis jusqu’à présent l’analyse haut débit.

L’appareil acquis permet d’atteindre le haut débit : 384 enregistrements électriques à la place d’un seul en une expérience !

En 2018, seuls 5 labos académiques sont équipés de cet appareil dans le monde dont 2 en Europe : un à Londres et un à Nantes désormais !

Nos soutiens financiers

Cette acquisition et les équipements annexes ont été co-financée, à hauteur de 1,6 millions d'euros :
  • la Fondation Leducq dans le cadre de son programme d'équipement ERPT
  • les Fonds Européens de Développement Régional (FEDER)
  • la Région Pays de la Loire
  • l'Inserm
  • le CNRS
  • l'Agence Nationale pour la Recherche

En savoir plus

Leducq
FEDERFEDER
ANR
Inserm
CNRS