L'Unité Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291 est l'unité de recherche de l'institut du thorax, structure de soins, d'enseignement et de recherche.

l'institut du thorax

Créé en 2004, l'institut du thorax rassemble dans une structure commune les soins, l'enseignement et la recherche dans les disciplines cardiovasculaires, respiratoires et métaboliques. Cette organisation favorise le partage des idées, des compétences et des expertises, et l'émergence de nouvelles pistes de recherche.
 

Aujourd'hui, l'institut du thorax associe un pôle médical fort au sein du CHU de Nantes, une structure de recherche clinique (CIC 1413, module thorax) labellisée par l'Inserm et la DGOS, et une Unité Mixte de Recherche (Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291) labellisée par l'INSERM, le CNRS et l'Université de Nantes.




Notre stratégie

Les chercheurs et les cliniciens nantais travaillant dans les domaines de la cardiologie, des maladies vasculaires, de l'endocrinologie et de la pneumologie ont progressivement mis en place une démarche intégrée qui a abouti à la création et au développement de l'institut du thorax. L'Inserm, le CHU, l'Université de Nantes - et plus récemment le CNRS - ont soutenu l'ambition de ces chercheurs et cliniciens de créer un pôle majeur « soin-enseignement-recherche » sur les pathologies cardiaques, vasculaires, métaboliques et respiratoires.

L'objectif prioritaire de l'institut du thorax est de "croiser les savoirs et décloisonner les pratiques pour le bénéfice du patient". Notre stratégie est d'allier recherche fondamentale et programmes translationnels afin de mieux comprendre les mécanismes moléculaires en jeu lors de l'apparition et la progression des maladies chroniques citées précédemment.

Depuis 2013, notre unité mixte de recherche (Inserm / CNRS / Université de Nantes) coordonne le projet régional VaCaRMe, un programme ambitieux visant à structurer la recherche en épidémiologie génétique et physiopathologie des maladies cardiovasculaires, métaboliques et respiratoires. Le programme VaCaRMe a préfiguré le projet que porte l'unité pour la période 2017-2021. Tous nos projets visent aujourd'hui un objectif commun : mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques conduisant au développement des « maladies du thorax » afin de mieux les prévenir et les soigner.

Notre activité repose sur l'exploitation des bio-collections exceptionnelles constituées en lien étroit avec le CIC 1413 thorax de Nantes et sur la caractérisation de modèles cellulaires et animaux pertinents pour nos pathologies d'intérêt. Nos objectifs sont d'identifier de nouveaux (bio)-marqueurs du risque de survenue ou d'aggravation de ces pathologies, ainsi que des cibles thérapeutiques potentielles, qui pourront le cas échéant être validées cliniquement en lien avec les équipes du CIC.

Historique

  • 1994 : Denis Escande et Hervé Le Marec réunissent leurs équipes de recherche pour créer le laboratoire de physiologie et pharmacologie cellulaire et moléculaire qui devient en 1996 le CJF Inserm 96-01. Il va constituer la première brique de la recherche fondamentale de l'institut du thorax.
  • 1998 : Création par le CHU de Nantes d'un pôle médical expérimental réunissant 5 services de soins : le pôle Thoracique et Cardio-Vasculaire (Directeur Jean-Brieuc Bouhour).
  • 2000 : Création de l'unité de recherche Inserm, l'U533 dirigée par Denis Escande.
  • 2004 : Création de l'institut du thorax qui réunit Recherche - Enseignement - Soins et dont le directeur est Denis Escande.
  • 2006 : L'institut devient un des 5 Centre Thématique de Recherche et de Soins créés en France (Directeur Hervé Le Marec). Le service "Endocrinologie et maladies métaboliques" et les chercheurs associés rejoignent l'institut du thorax.
  • 2006 : Création de la Fondation d'entreprise Genavie pour soutenir la recherche de l'institut du thorax.
  • 2008 : L'unité de recherche  devient l'UMR Inserm 915 dirigée par Pierre Pacaud.
  • 2012 : L'unité de recherche évaluée A+ par l'AERES devient l'Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291 sous la direction d'Hervé Le Marec.
  • 2017 : L'unité Inserm UMR 1087 / CNRS UMR 6291 est renouvelée pour 5 ans, avec pour nouveau directeur Richard Redon.