• Le 17 novembre 2017
    Institut de Recherche en Santé - 8 quai Moncousu - Nantes
    Amphithéâtre Denis Escande
  • Exceptionnellement à 10h00

Étude du rôle de l’adénylate cyclase de type 9 (ADCY9) dans l’athérosclérose chez la souris

Étude du rôle de l’adénylate cyclase de type 9 (ADCY9) dans l’athérosclérose chez la souris

 Eric Rhéaume est invité par Benjamin Lauzier (Equipe IIb : Insuffisance cardiaque et approches pharmacologiques)

Directeur associé du Groupe de recherche sur l'athérosclérose du Pr Jean-Claude Tardif, Institut de Cardiologie de Montréal et Attaché de recherche, Médecine - Méd. et Spéc. Médicales, Université de Montréal

Abstract

Une étude pangénomique a montré qu‘un polymorphisme du gène ADCY9 codant pour l’adénylate cyclase de type 9 détermine les effets cardiovasculaires du dalcetrapib, un inhibiteur de la protéine de transfert des esters de cholestérol (CETP) causant une élévation du cholestérol HDL. Bien qu’étant une des isoformes d’adénylate cyclase les moins bien étudiées, ADCY9 est, entre autres, impliqué dans diverses fonctions des cellules de l’immunité et dans la réponse inflammatoire. Nous avons émis l’hypothèse que l’expression d’ADCY9 module les effets du dalcetrapib dans l’athérosclérose. Je présenterai les résultats des plus récents travaux de notre groupe de recherche afin de déterminer le rôle de l’expression d’Adcy9 dans le développement de l’athérosclérose à l’aide d’un modèle murin d’athérosclérose en présence et en absence de CETP ainsi que quelques pistes de mécanismes pouvant expliquer les résultats obtenus.